Colloque

Une journée de réflexion sur la littérature jeunesse

Chaque année, Lis avec moi présente une journée de réflexion portant sur la littérature jeunesse, les jeunes et la lecture.

Le colloque s’adresse principalement aux professionnels des milieux du livre et de l’éducation, explorant chaque année, une nouvelle thématique.

Colloque 2020 : Lire ensemble

Illustration Guillaume Perreault 2020 510

Lire ensemble. Ces deux mots résument la mission de Lis avec moi, d’où l’idée d’exploiter ce thème pour le colloque annuel de l’organisme.

Lire ensemble… à voix haute!

Généralement, les enfants découvrent l’univers de la lecture par l’intermédiaire d’un adulte qui lit à voix haute. Comment peut-on procurer du plaisir et faire naître l’envie de lire chez les tout-petits? Et comment fait-on pour animer une lecture à voix haute devant un groupe plurilingue?

Lire ensemble… même quand on est grand!

La lecture à voix haute est souvent associée aux tout-petits ainsi qu’aux lecteurs débutants. Pourtant, de nombreuses études ont démontré qu’elle apporte de nombreux bénéfices lorsqu’elle est maintenue sur une longue durée. Mais comment intègre-t-on la lecture à voix haute avec les classes du 2e et du 3e cycles du primaire?

Lire ensemble… en famille!

La lecture partagée est un formidable moment de plaisir et d’échange en famille, du moins si le parent se sent compétent pour lire à voix haute et accompagner son enfant dans l’apprentissage de la lecture. Comment peut-on stimuler la littératie familiale et guider les parents des élèves du primaire?

Pour répondre à ces nombreux questionnements, Lis avec moi a fait appel à des spécialistes qui œuvrent dans les domaines de l’éducation, l’alphabétisation et de la littérature jeunesse.

Lire ensemble… autre chose que des albums!

Afin d’insuffler le goût de la lecture aux élèves du primaire autrement qu’avec l’utilisation d’albums jeunesse, les ateliers suivants sont proposés aux enseignants du primaire : le slam pour animer les mots, la découverte et l’exploitation des mangas en classe, et finalement, l’exploration des documentaires jeunesse.

Les inscriptions au colloque débuteront en août 2020.
Inscrivez-vous à notre infolettre pour être avisé du début des inscriptions en ligne.

Au plaisir de vous rencontrer à la Maison des arts de Laval le 9 octobre prochain!

Le comité du colloque 2020

Programmation de la journée 

8 h 30 – Accueil des participants

8 h 45 – Mot de bienvenue

8 h 50 – Conférence d’ouverture

À notre grand bonheur, Gilles Tibo, auteur jeunesse prolifique et créateur de la série Noémie, a accepté d’être interviewé par Claudia Larochelle, journaliste, animatrice et écrivaine. Une rencontre inspirante pour démarrer l’évènement en beauté!

10 h 00 – Bloc d’ateliers A : 3 choix d’atelier

1 : Le slam, pour animer les mots | Atelier d’écriture : de l’écrit à l’oral
Par Fabrice Koffy, slameur et poète urbain

Le slam, c’est d’abord un lieu de rencontre où tout le monde a le droit de dire… C’est la démocratisation de la parole dans une ambiance ludique! Raviver la flamme des mots par le jeu et le rythme.

L’atelier d’écriture débute par une démonstration de slam pour poursuivre avec des exercices à l’écrit et à l’oral qui sont juxtaposés avec des jeux permettant d’utiliser son corps dans l’espace. De courts exposés d’histoire de l’oralité et de la poésie ponctuent la séance. Petit à petit, tout en assimilant diverses techniques, les participants seront amenés à s’exprimer grâce à la construction d’un texte personnel dont ils auront choisi le thème porteur. À la fin de l’atelier, les participants auront écrit, maîtrisé et interprété un texte libre (chanson, couplet de rap, poésie, nouvelle, etc.) en classe, lors d’un spectacle ou d’une scène slam.

Clientèle : 2e et 3e cycles du primaire

Biographie : Originaire de la Côte d’Ivoire, Fabrice Koffy s’établit à Montréal en 1998. C’est ici qu’il commence à s’exprimer en tant qu’artiste et rejoint le collectif Kalmunity Vibe. En 2006, il fait la rencontre du guitariste Guillaume Soucy et de cette prolifique union naît une série de spectacles et l’album Poésic, paru en 2009. En 2016, Fabrice reçoit le Prix Coups de cœur d’Ici Musique. Sa poésie urbaine nous parle de la vie, à travers des histoires où l’être humain tient le rôle principal.

2. Lecture à voix haute, le plaisir de partager
Par Marie Barguirdjian, animatrice et conférencière en arts et en littérature jeunesse

Que ce soit lire à des tout-petits, à des élèves ou à des adultes, la lecture à voix haute est toujours synonyme de partage. Ce qui change selon les âges est l’implication, notre jeu de communication et le choix de nos lectures.  Autrement dit, si notre façon de prendre la parole et nos intentions ne sont pas les mêmes d’un groupe d’âge à un autre, nous cherchons à procurer du plaisir et à faire naitre l’envie de lire. De plus, la technologie permet de lire à voix haute et de partager avec un très large public.

Nous explorerons différentes approches et réfléchirons en groupe pour que chacun.e en particulier puisse personnaliser son approche de la lecture à voix haute. Différents genres littéraires serviront l’expérience

Clientèle : préscolaire, 1er 2e et 3e cycles du primaire, bibliothèques

Biographie : Auteure, animatrice et conférencière en arts et en littérature jeunesse, Marie Barguirdjian est surtout une passionnée de l’enfance. Elle aime particulièrement travailler l’univers visuel des albums qui offrent un pont merveilleux et naturel entre l’art et la littérature. Aujourd’hui elle se consacre au développement de la littérature jeunesse et écrit des livres pour enfants. Elle est à l’initiative du manifeste « On a tous besoin d’histoires » qui vise à faire de la littérature un enjeu prioritaire. Marie Barguirdjian a publié ses albums aux éditions Les 400 coups, Bayard Canada, La RMN (Musée du Louvre), Edito jeunesse, ainsi que des articles dans plusieurs revues pédagogiques (revue Vivre Le Primaire, Le Pollen, ou la Revue des enseignants du préscolaire du Québec). Son blogue artstramgram.org rassemble ses publications, les animations et conférences qu’elle propose, ainsi que ses coups de cœur.

3. La lecture à haute voix aux 2e et 3e cycles du primaire
Par Marie Dupin de Saint-André, chargée de cours à la faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal,
et Isabelle Montésinos-Gelet, professeur titulaire département didactique de l’Université de Montréal

À juste titre, l’importance de la lecture à haute voix aux élèves est souvent mise de l’avant pour les élèves du préscolaire et du 1er cycle du primaire. Qu’en est-il alors des élèves du 2e et 3e cycles? Cet atelier vise à vous présenter rapidement les apports de la lecture à haute voix pour ces élèves ainsi que des idées pour la mettre en œuvre en classe. Des suggestions de livres fort intéressants pour ce type de lecture seront aussi de la partie. Accompagner les élèves, c’est aussi guider les parents dans le soutien qu’ils peuvent offrir à leurs enfants. C’est pourquoi nous vous proposerons des idées concrètes pour que les parents puissent faire rimer lecture avec plaisir dans le partage de lectures à haute voix.

Clientèles : 2e et 3e cycles du primaire

Biographies :

Marie Dupin de Saint-André détient un doctorat en didactique du français. Elle est chargée de cours à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal, ce qui lui permet de transmettre sa passion de la littérature jeunesse aux étudiants et de se nourrir de la leur. Elle coordonne également le Centre de diffusion et de formation en didactique du français pour ce département et codirige la revue Le Pollen, consacrée à l’usage de la littérature de jeunesse pour l’enseignement.

Isabelle Montésinos-Gelet est professeure titulaire au département de didactique de l’Université de Montréal et codirige la revue Le Pollen, consacrée à l’usage de la littérature de jeunesse pour l’enseignement. Depuis son engagement en 1999, elle a participé à plus d’une vingtaine de recherches en didactique de la lecture et de l’écriture. Son intérêt envers les œuvres de jeunesse est né à la fin des années 80 alors qu’elle occupait la fonction de bibliothécaire scolaire dans une école lyonnaise.

12 h 00 – 12 h 45 : Dîner et visite des exposants

12 h 45 – Conférence d’après-midi
Par Julie Provencher

Littératie familiale : description à venir

14 h 00 – Bloc d’ateliers B : 3 choix d’atelier


4. Voyageons ensemble dans l’imaginaire manga : 
Venez découvrir l’univers manga décortiqué pour l’intégrer dans vos cours.
Par Josiane Sansregret et Josiane Philibert, fondatrices de Projet Ikko

1. Mini guide de lecture des mangas : Comment naviguer, comprendre la composition des pages et leur contenu et identifier les types de manga du premier coup d’oeil.
2. Vocabulaire et traitement de l’histoire : Apprendre les champs lexicaux du manga et les mécanismes d’écriture.
3. Collections ”Must” : Découverte de plusieurs séries pour les 2e et 3e cycles du primaire.
4. Atelier pratique avec les enseignants pour intégrer efficacement les principes du manga en classe.

Clientèles : 2e et 3e cycles du primaire

Biographies :

Grande fan de la culture japonaise depuis son enfance, Josiane Sansregret a terminé un baccalauréat en traduction avant de se lancer en auto-publication en 2009. Entourée de ses amis d’enfance, elle fonde Kyowa Québec, une micro maison d’édition d’où naitront 13 publication en sept ans. Elle s’impliquera ensuite davantage avec le public en animant des conférences et des ateliers sur des thématiques artistiques, soit plus de 200 présentations à ce jour. Elle a travaillé avec la BAnQ lors de l’exposition Manga dans l’organisation des ateliers artistiques des camps de jour. Son projet le plus récent est la création de Projet Ikko, un OSBL fondé avec son amie Stéphanie Philibert, qui fait la promotion de la culture et des arts par-delà la bande dessinée et l’écriture.

Artiste finissante du programme de portfolio intensif de Syn Studio, Stéphanie Philibert a découvert les mangas à son adolescence alors qu’elle se passionnait pour l’écriture et l’art narratif. À 18 ans, elle publiait sa première bande dessinée manga dans le fanzine Mangue qui marquait le début d’une nouvelle passion : les animations. Ses études en littérature au cégep, puis en création littéraire à l’université lui permirent de se démarquer en gagnant une bourse pour l’écriture de texte en plus de commencer à donner des ateliers sur la création spécifiquement dans l’univers manga. Avec Josiane Sansregret, elle fonde l’OBNL Projet Ikko dont la mission est de communiquer leur passion pour le manga et la littérature avec les jeunes au travers d’ateliers et d’activités culturelles.

5. Le livre, au-delà des frontières: un trésor qui nous rassemble
Par Audrey Archambault, directrice-adjointe, JAME (J’apprends avec mon enfant)

Les bienfaits de la lecture auprès des jeunes enfants ne sont plus à démontrer. Acquisition de vocabulaire, renforcement de la concentration, développement de l’imaginaire… Autant de compétences qui outillent l’enfant avant son entrée à l’école. Mais comment s’y prendre pour raconter des histoires devant un groupe plurilingue, pour que chacun y trouve sa place et en retire tous les bienfaits? Comment utiliser le livre, à la fois vecteur de la langue et de la culture, mais aussi fabuleux outil rassembleur pour un groupe plurilingue

Déroulement de l’atelier :
Les approches d’éveil aux langues : Présentation rapide et principaux constats
Posture d’accueil d’un groupe plurilingue : linguicisme, approche interculturelle, climat chaleureux et positif, bienveillance linguistique
Trois axes à privilégier pour favoriser le bilinguisme et soutenir l’apprentissage du français
La lecture et ses bienfaits : un bref rappel
Présentation d’outils : une sélection de livres et d’outils particulièrement adaptés à des groupes plurilingues + le kamishibaï plurilingue
À vous de jouer!

Clientèle : éducateurs 0 – 5 ans, préscolaire, bibliothèques

Biographie : Depuis plus de 20 ans au service de jeunes vivant des difficultés dans leurs apprentissages scolaires, Audrey Archambault a d’abord été animatrice culturelle jeunesse pour le réseau des bibliothèques municipales de Strasbourg, en France. Dès son arrivée au Québec en 2000, elle est devenue intervenante en soutien scolaire dans des classes d’accueil au secondaire auprès de jeunes immigrants, puis enseignante auprès d’adolescents décrocheurs scolaires et finalement coordonnatrice d’un programme de prévention du décrochage dans un organisme verdunois en persévérance scolaire. Depuis 2013, elle œuvre à JAME (J’apprends Avec Mon Enfant), organisme en littératie dont la mission est d’assurer la réussite éducative d’enfants vulnérables par le biais de la lecture.

JAME (J’apprends Avec Mon Enfant) : La mission de JAME est d’assurer la réussite éducative d’enfants 0 – 12 ans, notamment ceux vivant en contexte de vulnérabilité sociale, économique et familiale. Par le biais de programmes en littératie familiale, JAME vise à augmenter les facteurs de protection contre l’échec scolaire et la marginalisation des plus démunis, selon des valeurs de respect, de justice sociale et d’ouverture à la diversité culturelle et linguistique.

 

6. Exploration du monde des documentaires jeunesse
Par Rachel DeRoy-Ringuette, consultante en littérature jeunesse et chargée de cours à l’Université de Montréal

Au cours de cet atelier, un tour d’horizon des différents types de documentaires jeunesse vous sera proposé. Découvrir les visées, les sujets et les particularités de ceux-ci, que ce soit des abécédaires, des biographies, des documentaires spécifiques, des encyclopédies, des imagiers, des livres d’expériences, etc., vous permettra d’explorer diverses pistes afin de les intégrer davantage à vos pratiques et de soutenir les jeunes dans la lecture et la découverte de ces livres. Finalement, des critères pour choisir efficacement les documentaires jeunesse vous seront exposés.

Clientèles : 1er, 2e et 3e cycles du primaire

Biographie: Diplômée de l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information, Rachel DeRoy-Ringuette est actuellement doctorante en didactique à l’Université de Montréal. La littérature jeunesse est au cœur de ses préoccupations professionnelles depuis près de 10 ans, que ce soit à titre de consultante ou de chargée de cours. Elle a d’ailleurs écrit plusieurs articles sur le sujet dans des revues culturelles, professionnelles et scientifiques.

 

16h00 – Mot de la fin

Acheter votre billet*
*Début des inscriptions : août 2020

09oct8 h 30 min16 h 00 minColloque 2020 : Lire ensemble

SLAM

La Semaine Lis avec moi permet aux petits et grands lecteurs de rencontrer des auteurs et des illustrateurs jeunesse partout au Québec. Une belle semaine axée sur le partage de la lecture.

Le défi

Notre grand jeu de lecture à voix haute se déploie de janvier à juin dans toute la province pour les élèves du 2e cycle du primaire.

Nous joindre

et|icon_building|

Adresse

397, boul. des Prairies, bureau 309
Laval (Québec) H7N 2W6

et|icon_phone|

Téléphone

(450) 978-2565

mt|email|

Courriel

info@lisavecmoi.com

Recevoir l'infolettre

X