Mathieu Fortin

Octobre 2018

Introduction

Ce mois-ci, Lis avec moi a interviewé l’auteur Mathieu Fortin, qui compte plus d’une trentaine de livres à son actif, dont son petit dernier « Les prisonniers du gym » paru en septembre 2018. Touchant à de nombreux styles depuis les 10 dernières années, Mathieu Fortin a su aller chercher les jeunes lecteurs avec des romans jeunesse drôles, fantastiques, de science-fiction ou de sport, mais aussi avec un style peu commun en littérature jeunesse, celui de l’épouvante. Venez découvrir un auteur lui-même fan des histoires d’horreur, des zombies et des super-héros. Découvrez l’univers de Mathieu Fortin!

Biographie

Je m’appelle Mathieu Fortin et je suis écrivain pour la jeunesse depuis 10 ans. J’ai publié une vingtaine de livres, surtout pour les ados et préados, dans différentes collections.  J’aime les zombies, les superhéros, écouter des documentaires, apprendre et inventer des histoires.

Quelques questions…

Vous êtes l’auteur de plus d’une trentaine de livres, avez-vous une routine ou des habitudes d’écriture?

J’écris dès que je peux. J’écris tout le temps dans ma tête. Concrètement, j’écris après avoir bordé les enfants presque tous les soirs, donc entre 20h00 et 23h00 environ. Parfois je me permets de prendre des journées de congé pour écrire. Je n’ai malheureusement pas encore la chance d’être auteur à temps plein, mais j’ai de plus en plus l’impression que ce rêve sera possible « bientôt ».

Comment êtes-vous devenu auteur jeunesse? L’écriture a-t-elle toujours été une vocation?

J’écris depuis que j’ai 12 ans environ. J’aimais imaginer des suites aux livres que je lisais ou aux films que j’écoutais. Un de mes principaux loisirs quand j’étais ado était d’écrire. J’ai continué au cégep et à l’université et j’ai publié mon premier texte dans une revue après l’université. Je me suis dit que j’allais me donner une chance de pousser plus loin et j’ai continué à écrire… et je vais écrire tant que j’en serai capable!

Quel est le livre qui vous a donné le goût de lire état plus jeune ?

La série des Inactifs, de Denis Côté, et presque en même temps, la série de Neubourg et Granverger de Daniel Sernine. Ces deux auteurs étaient mes auteurs préférés quand j’étais préado et ado.

En tant que lecteur, quel genre littéraire préférez-vous le plus? Et en tant qu’auteur ?

Je lis encore beaucoup de romans pour ados. Je lis moins de science-fiction et de fantastique qu’avant, je lis plus de romans réalistes, mais j’aime surtout le traitement que la littérature jeunesse permet des différents sujets.

En tant qu’auteur, j’aime beaucoup la diversité des différents genres : j’aime alterner les univers pour me garder motivé.

Vous écrivez des romans pour adolescents et préadolescents principalement, dans des registres différents comme fantastique, horreur, réaliste. Qu’est-ce qui vous donne le goût de toucher à autant de genres ?

Héhé, je viens de répondre en partie! Penser en même temps à 2 romans d’horreur, ça peut devenir vite confondant. Mais préparer un roman d’horreur en écrivain un drame réaliste et en révisant un roman fantastique, c’est possible sans s’emmêler les pinceaux.

Vous êtes l’auteur d’une panoplie de récits d’horreur pour les jeunes, qu’est-ce qui motive ce choix littéraire ?

Faire peur aux enfants, quel beau loisir!  J’aime créer ce sentiment, sans réel danger pour les lecteurs! J’aime l’étrange, j’aime pousser les personnages vers des situations qu’ils ne comprennent pas. C’est aussi simple que ça.

Vous comptez parmi vos romans des « Livres dont vous êtes le héros ». Comment vous organisez-vous dans ce genre de rédaction? Êtes-vous un fan de plan ?  

Les livres « La maison aux 1001 portes » sont écrits avec des jeunes : c’est mon concept pour aider les élèves en adaptation scolaire à se valoriser par l’écriture. J’ai fait un organigramme général du concept que j’adapte à chaque groupe.

Pour les livres du projet tonaventure.com , j’ai fonctionné avec un organigramme fourni par les responsables du projet.

J’adore écrire ce genre de livre parce qu’il permet d’explorer plus d’idées : je n’ai pas à écarter une idée, je peux donner la possibilité au lecteur de la choisir. Dans un contexte de roman, je pourrais avoir la même idée, mais je la mettrais de côté en faisant mon propre choix.

Si on vous laissait le choix, avec lequel de vos personnages échangeriez-vous de vie pour 24h ?

Mon personnage de Fabrice, qu’on rencontre dans Lucas. C’est déjà beaucoup moi, ce gamin-là, mais j’aurais aimé avoir sa sagesse à l’âge de 15 ans sans me brimer de l’exprimer, comme lui.

Quel a été le livre le plus difficile à écrire et pourquoi?

Mathias, parce que c’était un sujet hyper personnel (obésité), Nathan parce que je devais entrer dans la tête de l’intimidateur et comprendre sa colère, et Nozophobia, parce que transformer une nouvelle en roman, tout en développant un univers cohérent, a été plus complexe que je le soupçonnais.

Combien de temps avez-vous besoin, en moyenne, pour finir d’écrire un livre et quel est le livre sur lequel vous avez travaillé le plus longtemps?

C’est tellement variable!  En période d’écriture intense, je peux écrire un roman de 40 000 mots en un mois environ. Par contre, il y a toujours le travail de l’éditeur à prendre en compte, ce qui prend entre 1 et 4 mois de réécriture, selon les projets.

J’ai commencé à penser à Nathan en septembre 2016 et j’ai finalement réussi à l’écrire en mars-avril 2018, mais je travaille toujours longtemps en avance dans ma tête sur les projets.  Écrire Nozophobia m’a aussi pris presque 1 an je dirais.

À qui faites-vous lire vos livres en premier ?

Habituellement ma conjointe, mais elle n’a pas toujours le temps de suivre! C’est la première fois en fait qu’elle n’a pas lu ce qui sort : les 2 livres que je publie cet automne lui sont totalement étrangers.

Vous animez aussi des ateliers de médiations autour de vos livres, dont la collection « C ma vie ».  Que souhaitez-vous transmettre au travers de vos livres ? Est-il facile de parler de sujets plus « difficiles » avec les jeunes ?

Il faut s’aimer soi-même? On vaut tous quelque chose? J’essaie d’écrire des histoires où les jeunes peuvent se reconnaître et comprendre qu’ils ne sont pas seuls à vivre des problématiques. Pour ce qui est d’en parler… si on ne le fait avec eux, qui le fera? Dans mes ateliers, je parle le plus possible sans filtre et sans tabou. Les jeunes et les profs semblent l’apprécier…

Quel est le plus beau compliment que l’on vous a fait sur votre travail ? 

Après avoir lu « Le protocole Reston », on m’a déjà dit : « Je suis essoufflé tellement je me sauvais avec les personnages ».

Sinon, dans des salons du livre, des jeunes sont venus me dire qu’ils s’étaient reconnus dans Mathias et que ça leur avait fait du bien de lire ce roman. C’est le genre de commentaire qui donne l’impression d’une mission accomplie!

Pour finir, avez-vous des projets pour l’avenir?

Des projets à la tonne! Je publie cet automne « Nathan » dans la collection C Ma Vie chez Guy Saint-Jean Éditeur ainsi que « Prisonniers du gym » dans la collection Zèbre chez Bayard Canada.

Je publierai ce printemps un roman appelé « Un problème de taille » chez un éditeur avec qui je publie pour la première fois ainsi qu’un truc plus adulte intitulé « Héritage maudit », aussi chez un éditeur avec qui je publie pour une première fois.

J’ai des romans en lecture aussi chez quelques éditeurs, mais rien de concret à annoncer pour le moment. C’est le bout que j’aime le moins dans le processus d’édition : attendre une réponse!

Bibliographie

Nozophobia, éditions Bayard, collection Crypto, mars 2018, dystopie pour ado

À la rescousse des chats disparus, projet du CREVALE, disponible en ligne, mai 2018

Survivant extrême, projet du CREVALE, disponible en ligne, mai 2018

La maison aux 1001 portes, vol. 3, Polyvalente Hyacinte-Delorme

Chute libre, collectif de nouvelles, école Sainte-Anne, Daveluyville

Prisonniers du gym, édition Bayard, collection Zèbre, septembre 2018, épouvante 9 ans et +

Nathan, éditions Guy Saint-Jean, collection C Ma Vie, septembre 2018, drame pour ado

Lucas, éditions Guy Saint-Jean, collection C Ma Vie, 2017, drame pour ado

La maison aux 1001 portes vol.2, 2017, projet d’écriture avec les élèves des Remparts

Mathias, éditions Guy Saint-Jean, collection C Ma Vie,  2016, drame pour ado

Le protocole Reston (réédition), édition Numéro de série, 2016, roman d’horreur

La maison aux 1001 portes, 2016, projet d’écriture avec les élèves en CC de Jean-Nicolet

Cancer, éditions Coups de tête, 2013, policier

Maîtresse des ombres, éditions Porte-Bonheur, 2013, science-fiction jeunesse

Enraciné, éditions Les Six brumes, 2012, recueil de nouvelles fantastiques

La volonté d’Odi, éditions Porte-Bonheur, 2012, science-fiction jeunesse

Les morts ont marché, éditions Caractère, 2011, policier jeunesse

Le royaume des âmenivores, éditions Z’ailées, 2010, épouvante jeunesse

Morphoses, éditions Les Six Brumes, 2010, recueil de nouvelles fantastiques

Entités 2: Trahisons, éditions Trampoline, 2010, roman d’aventure jeunesse

Le Serrurier, éditions Coups de tête,  2010, thriller fantastique

Le mâle idéal, éditions Z’ailées, 2009, roman d’horreur

Le protocole Reston, éditions Coups de tête, 2009, roman d’horreur

Entités 1: Le jour de l’éveil, éditions Trampoline, 2009, roman d’aventure

Le hall des Infâmes, éditions Z’ailées, 2009,  épouvante jeunesse

Les fantômes de Péka, éditions Z’ailées, 2009, épouvante jeunesse

Terreur au camp d’hiver, éditions Z’ailées, 2009, épouvante jeunesse

Le loup du sanatorium, éditions Les Six Brumes, 2008,  horreur jeunesse

Dernières nouvelles

Découvrez l’actualité de Lis avec moi !

Personnalité du mois

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

Infolettres

Si vous êtes du genre à ne pas ouvrir vos courriels, mais que vous voulez tout de même avoir accès à nos communications, vous pouvez les consulter en ligne.

Carrefour des livres

Découvrez nos suggestions de lectures ainsi que celles de nos personnalités du mois!

Nous joindre

et|icon_building|

Adresse

397, boul. des Prairies, bureau 309
Laval (Québec) H7N 2W6

et|icon_phone|

Téléphone

(450) 978-2565

mt|email|

Courriel

info@lisavecmoi.com

Recevoir l'infolettre

X