Émilie Rivard

Août 2018

Introduction

Pour le mois d’août, Lis avec moi avait bien hâte de vous présenter nulle autre que l’auteure jeunesse de grand talent, Émilie Rivard. Après être atterrie par hasard à l’Université de Laval en création littéraire, l’auteure nous a livré depuis 2005, plus d’une soixantaine de livres jeunesse. Celle dont le but premier était d’avoir du plaisir dans ses cours à l’université fait preuve d’une très grande polyvalence en écrivant des histoires, autant pour les jeunes enfants que pour les jeunes adultes. Son amour pour l’écriture l’amène à composer pour toute sorte de genre, passant de la télévision aux magazines, puis au théâtre, sans oublier la littérature jeunesse qui occupe une très grande place dans sa vie. Son dernier-né « Notre-Dame-des-Anges » paraîtra en septembre 2018. Venez découvrir une auteure drôle et pleine de vie !

Biographie

Émilie Rivard est née à Québec en 1982 avec deux yeux, dix orteils et une incroyable envie de créer. Ainsi, depuis toujours, Émilie adore dessiner… des bonshommes allumettes quelque peu difformes. Elle joue également du violon… quand les voisins ne sont pas là pour l’entendre! Au grand plaisir de tout le quartier Limoilou où elle vit depuis quelques années, c’est donc par l’écriture qu’elle s’exprime. Même si sa passion pour la fabrication d’histoires remonte à l’âge où elle n’écrivait pas encore son nom, c’est un peu par hasard qu’elle atterrit en création littéraire à l’Université Laval. Elle n’a alors qu’un seul but : avoir du plaisir. Elle y trouve plutôt un très grand bonheur, qui la mène, en 2005, à la publication d’un premier roman jeunesse, Mon frère est un vampire. Suit la parution de plus de soixante romans et albums pour ceux qui rêvent d’être plus grands comme ceux qui s’ennuient du temps où ils étaient petits, dont Vrai de vrai, papi? (Finaliste au Prix des Libraires jeunesse 2012), Ma vie autour d’une tasse John Deere (Finaliste au Prix des Libraires jeunesse 2015) et 1re Avenue (Lauréat du Prix des Libraires jeunesse 2018). Comme Émilie aime écrire tout ce qui s’écrit, elle a également créé des textes pour le théâtre, pour des magazines et pour la télévision.

Site web et liens utiles

Quelques questions…

Vous êtes l’auteure d’une soixantaine de livres, avez-vous une routine ou des habitudes d’écriture?

Je ne suis pas tellement routinière à la base. Ma journée se rythme souvent autour de l’horaire scolaire des enfants. Les journées consacrées entièrement à l’écriture sont différentes les unes des autres. Je travaille souvent sur plusieurs projets différents les uns des autres, parfois dans le même après-midi. Mon travail me permet aussi de travailler n’importe où, n’importe quand. J’ai toujours beaucoup d’idées quand je suis sous la douche et je traîne du boulot avec moi un peu partout, jusque dans les chambres d’hôtels pendant les vacances familiales. Certaines journées sont aussi consacrées aux à-côtés du travail d’auteur, comme les visites scolaires (que j’adore!) et les salons du livre.

Vous avez écrit un bon nombre de livres pour la collection Biblio Romance. Où trouvez-vous votre inspiration pour ces histoires romantiques ?

Les dix histoires de la collection Biblio Romance ressemblent beaucoup à celles que j’écrivais, ados. Ainsi, ce fut assez facile de me replonger dans ces mêmes émotions! Mais le point de départ de chaque histoire est une passion (le plongeon, le cirque, la musique, le journalisme, etc.). Pour moi, c’était essentiel que ces romans tournent autour de cette passion de l’héroïne et non seulement autour de l’histoire d’amour. C’était ma façon de dire que oui, les filles peuvent être romantiques, mais elles sont aussi et surtout persévérantes, talentueuses, drôles, actives, brillantes, etc.

 

Vous travaillez en collaboration avec la talentueuse Mika pour plusieurs de vos collections, qu’affectionnez-vous dans son travail?

Mika et moi avons créé notre premier roman pour premiers lecteurs ensemble, il y a 13 ans. Nous ne nous connaissions pas à l’époque et ce fut un coup de foudre professionnel. En voyant ses images, j’ai senti qu’elle avait parfaitement saisi mon univers. Nous sommes vite devenues de grandes amies. Aujourd’hui, c’est toujours aussi aisé de collaborer avec elle, d’autant plus que souvent, elle participe à l’élaboration de nouveaux projets dès les premières idées, comme pour les collections Mon Monstre et moi, Pourquoi…? et la série Extra. J’adore son style, sa créativité, son humour qui complète le mien et sa polyvalence. Elle est ma moitié de cervelle!

 

Pour vos plus récents romans, 1re Avenue et Notre-Dame-des-Anges, vous avez collaboré avec l’illustrateur Félix Girard pour vos couvertures. Comment choisissez-vous les artistes qui illustrent vos écrits?

C’est souvent la maison d’édition qui choisit l’illustrateur, même si je peux la plupart du temps suggérer des artistes. Mais pour 1re Avenue, les choses se sont faites très naturellement. C’est l’inspirante œuvre de Félix Girard, Limoilou (en couverture de 1re Avenue), qui a été la bougie d’allumage pour tout le roman. En fait, ma première envie était de créer un album qui se serait déroulé dans le quartier Limoilou. C’est avec cette idée en tête que j’ai approché les éditions Espoir en canne et le projet a vite bifurqué vers le roman pour 16 ans et plus qu’il est devenu. Félix avait déjà travaillé avec Espoir en canne et il a accepté qu’on utilise son œuvre sublime. Pour Notre-Dame-des-Anges, on a voulu créer un lien avec 1re Avenue et nous voulions aussi une œuvre de Félix. La gare, qui faisait déjà partie de son catalogue, avait exactement l’ambiance et les teintes que je recherchais.

 

Vous avez écrit plusieurs livres à saveur éducative, mais toujours pleins d’humour entre autres les collections : Pourquoi… et Mon monstre et moi. Est-ce inspiré de votre quotidien ? Comment vous est venue cette idée?

L’idée à la base de la collection Pourquoi…? (un père qui invente une histoire farfelue pour répondre aux questions de son fils), m’est effectivement venue durant l’intense phase du pourquoi de mon aîné! C’était, en quelque sorte, une façon de me défouler! Pour ce qui est de la collection Mon monstre et moi, c’est surtout notre envie de créer des histoires avec des monstres qui en a été le point de départ. C’est Mika qui a eu l’idée d’utiliser les monstres pour représenter un défaut. On a essayé de choisir des défauts répandus chez plusieurs enfants en général, et pas seulement chez nos petits anges…

 

Vous écrivez des textes pour les jeunes (romans et albums) mais aussi pour la télévision, le théâtre et les magazines. Quel genre préférez-vous, et pourquoi?

Je crois que j’ai besoin de cette diversité pour avoir un maximum de plaisir dans mon travail, mais aussi pour évoluer. Je ne pourrais donc pas choisir un seul genre. Chacun d’eux me permet de développer une facette de mon écriture qui sera profitable pour tout le reste. Par exemple, travailler sur un texte théâtral me permet d’être plus à l’aise avec les dialogues quand je retombe dans l’écriture de roman.

 

Si on vous laissait le choix, avec lequel de vos personnages échangeriez-vous de vie pour 24h ?

Pas facile de n’en choisir qu’un… J’aimerais bien prendre la place d’Éliane, l’héroïne de la série Extra. Ce serait fascinant de voir la Terre du point de vue d’une extraterrestre. Redécouvrir certaines choses, goûter pour la première fois à des mets que j’aime, etc. Et quand je serai vieille, j’espère être aussi énergique que la Mémé Poulette d’Étienne de Ma vie autour d’une tasse John Deere.

 

Quel a été le livre le plus difficile à écrire et pourquoi?

Chaque projet amène son lot de difficultés. Pour moi, ça fait partie du plaisir d’écrire! Ce sont souvent les problèmes que je rencontre qui me forcent à être plus créative. Le roman policier pour les 9-12 ans Terreur à l’auberge du lac m’a notamment donné quelques maux de tête. J’avais vraiment envie de baser mon enquête sur des personnages de tableaux qui bougent, mais trouver une explication à ce mystère a été toute une aventure!

 

Combien de temps avez-vous besoin, en moyenne, pour finir d’écrire un livre et quel est le livre sur lequel vous avez travaillé le plus longtemps?

C’est très différent d’un livre à l’autre. Ça varie de quelques jours à plusieurs mois. Évidemment, la longueur du texte va jouer sur la durée du travail, mais il n’y a pas que ça. Certaines histoires s’écrivent toutes seules alors que d’autres demandent plus de réécriture et de changements de cap en cours de route. Si je considère la phase de réflexion qui précède l’écriture, je crois que le roman sur lequel j’ai travaillé le plus longtemps serait Notre-Dame-des-Anges. Je voulais un roman différent de 1re Avenue, même s’ils feront partie d’une même trilogie. J’ai réfléchi longtemps et j’ai écrit un peu plus lentement qu’à l’habitude.

 

À qui faites-vous lire vos livres en premier ?

Avec le temps, j’ai appris à avoir un meilleur œil critique sur mes propres œuvres. Ainsi, il m’arrive souvent d’envoyer directement mes manuscrits aux éditeurs sans qu’ils passent par des lecteurs de mon entourage. Mais quand je doute, je peux compter sur mes amis et collègues Mika et Pierre-Alexandre (auteur et libraire), qui connaissent très bien mon écriture et ont l’honnêteté (enfin j’espère…) de me dire que je peux faire mieux, lorsque c’est nécessaire.

 

Quel est le plus beau compliment que l’on vous a fait sur votre travail ? 

La collection Zèbre chez Bayard (j’y ai publié La face cachée du clown, Sans pause publicitaire et prochainement Tache de mayo et graffitis), s’adresse à des jeunes qui ne sont pas, à la base, de grands amateurs de lecture. J’ai reçu plusieurs témoignages de jeunes ou de leurs enseignants qui m’ont dit que mon roman était le premier qu’ils lisaient en entier. C’est incroyablement touchant!

 

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Plusieurs nouveautés sont prévues dès l’automne, dont une nouvelle série pour les 8 ans et plus, Appelez-moi Rêve. Pour le reste, plusieurs surprises à venir, autant pour les petits que pour les plus vieux!

 

Pour finir, avez-vous une anecdote sur votre métier ou sur un de vos livres à partager ?

Plusieurs ne se racontent pas! Ha! Ha! Ha!

Bibliographie

Romans et albums pour les 6 mois à 17 ans :

Méga bas blanc et bleu, Fabulle, mai 2018
Mimi Moustache 2, Andara, mars 2018
Zoé, archéologue
, Québec Amérique, mars 2018
Terreur chez les musiciens,
Février 2018
Le roi des bestioles
, AÉQJ, septembre 2017
Torchon et guenille
, Andara, août 2017
Pizza extra champignons,
Andara, août 2017
Terreur à la clinique Doodle
, Boomerang, août 2017
Des agents extra spéciaux
, Andara, avril 2017
Les chasseurs de créatures, Fabulle, mars 2017
Terreur à l’auberge du lac
, Boomerang, novembre 2016
Mes missions extra secrètes
, Andara, novembre 2016
1re Avenue
, Espoir en cane, octobre 2016
Justine, chevalière,
Québec Amérique, octobre 2016
Sans pause publicitaire,
Bayard, octobre 2016
Pourquoi buuurp! Dois-je toujours dire pardon?
Andara, août 2016
Pourquoi dois-je toujours me cacher les fesses? Andara, août 2016
Terreur dans la classe de sixième
, Boomerang, août 2016
Mimi Moustache, Andara, octobre 2015
Pourquoi voles-tu des biscuits en cachette papa?
Andara, août 2015
Pourquoi pues-tu des pieds papa?
Andara, août 2015
Flash sur toi
, Boomerang, août 2015
Ma vie autour d’une tasse John Deere
, Bayard, mars 2015
Coup de foudre en 2 temps,
Boomerang, octobre 2014
Pourquoi les chiens font-ils pipi sur les poteaux?, Andara, octobre 2014
Pourquoi les mamans n’ont-elles pas de moustaches?, Andara, octobre 2014
Pourquoi la statue est-elle couverte de cacas d’oiseaux?, Andara, octobre 2014
Pourquoi les pets font-ils du bruit?, Andara, octobre 2014
Ding – L’impatience, Boomerang, octobre 2014
La revanche du lutteur masqué, Bayard, octobre 2014
À l’eau, les Zétoiles, Andara, juillet 2014
Gare au Lou, Bayard, février 2014
À table, les Zétoiles, Andara, janvier 2014
On s’habille, les Zétoiles, Andara, janvier 2014
C’est mon papa!, Andara, septembre 2013
C’est ma maman!, Andara, septembre 2013
La face cachée du clown, Bayard, septembre 2013
Au dodo, les Zétoiles, Andara, mars 2013
Sur le pot, les Zétoiles, Andara, mars 2013
Zoé… à la une, Boomerang, février 2013
Sonate pour quatre complices, Boomerang, janvier 2012
Mathias et la cloche magique, Bayard, février 2012
Vrai de vrai, papi ?, Bayard, septembre 2011
Boum – La colère, Boomerang, septembre 2011
Prout – L’impolitesse, Boomerang, septembre 2011
Le bonheur au bout de la laisse, Boomerang, août 2011
L’ingrédient secret, Boomerang, février 2011
Un pirate à l’école, Bayard, février 2011
Comment faire disparaître sa voisine, Bayard, septembre 2010
Beurk – Les caprices, Boomerang, septembre 2010
Atchoum – Les mensonges, Boomerang, septembre 2010
Zoup – La tricherie, Boomerang, septembre 2010
Un cœur dans les palmiers, Boomerang, août 2010
Les contes d’Elliot, Boomerang, avril 2011
La mystérieuse amoureuse improvise, Boomerang, février 2010
Une mystérieuse amoureuse, Boomerang, octobre 2009
Deux vrilles et un amoureux, Boomerang, mars 2009
Tendre baiser sous les projecteurs, Boomerang, mars 2009
Amour, trapèze et jonglerie, Boomerang, mars 2009
Le secret de mamie, Bayard, mars 2008
Mystère et… papier qui pue !, Boomerang, février 2007
Mission : fée des dents, Boomerang, février 2006
Alice est une sorcière, Boomerang, avril 2005
Mon frère est un vampire
, Boomerang, avril 2005
En plus 15 textes parus dans le magazine les Explorateurs depuis 2006.

À Venir...

Cinq nouvelles histoires qui s’ajouteront à la bibliographie prochainement :

Notre-Dame-des-Anges, Espoir en canne, à paraître
Drôles de moineaux
, Andara, à paraître
Une destination extra spatiale
, Andara, à paraître
Appelez-moi Rêve : Aube
, Andara, à paraître
Tache de mayo et graffitis
, Bayard, à paraître

Restez à l’affût !

Dernières nouvelles

Découvrez l’actualité de Lis avec moi !

Personnalité du mois

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

Infolettres

Si vous êtes du genre à ne pas ouvrir vos courriels, mais que vous voulez tout de même avoir accès à nos communications, vous pouvez les consulter en ligne.

Carrefour des livres

Découvrez nos suggestions de lectures ainsi que celles de nos personnalités du mois!

Nous joindre

et|icon_building|

Adresse

397, boul. des Prairies, bureau 309
Laval (Québec) H7N 2W6

et|icon_phone|

Téléphone

(450) 978-2565

mt|email|

Courriel

info@lisavecmoi.com

Recevoir l'infolettre

X